PROGRAMME

  • A la Création de Béatrice Berne pour ensemble de clarinettes et de contrebasses, 

Commande du Festival Musiques Démesurées Novembre 2021

C’est une immersion dans cette aventure inédite, cette expérience unique, d’une œuvre écrite qui prend vie pour des musiciens et qui les invite A la création !

1 Sonunis  2 Quadorhya  3 Souna  4 Terra lov’art  5 Fouc  6 Louna 7 Va you va runa   8 Unissons 

  • Nimbes de Béatrice Berne pour clarinettes et contrebasses

Pour tous ceux dont un cercle de lumière entoure la tête et qui ne le savent pas toujours, errant dans les limbes.

  • Black de Marc Mellits (1966-) par le Duo Berne et Bécamel

Cette force viscérale de rythmes envoûtants en spirale, de balancements vertigineux, du ternaire au binaire, nous rappelle que ces compositeurs répétitifs américains ont trouvé leur transe dans cet envoûtant instant qui se ressemble mais pas tout à fait.

  • Ellora de Teab Erbnis (1976-) pour clarinettes et contrebasses

Cette compositrice nous transporte dans le subtil sensible digne de ces magnifiques temples hindous du village d’Ellora dans l’état de Maharashtra. Un continuum sur un Sib oscille, telle la flamme d’une bougie et un chant s’élève, telle une incantation de Lakshmi Sankar. La clarinette se fait sitar et la contrebasse tampura.

Dimanche 7 novembre à 17h • Chapelle des cordeliers


« Cordes liées »

Par les élèves des classes de clarinette et contrebasse du CRR de Clermont-Ferrand

Un projet du Festival Musiques démesurées avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Clermont-Ferrand.

Le Festival Musiques Démesurées propose un beau partenariat pédagogique et artistique avec cette scène tremplin, dont les instruments dits à cordes constituent le thème central.

Au Conservatoire Régional de Clermont-Ferrand, c’est un lien fort qui s’est créé entre les classes de contrebasses de Laurent Bécamel et les classes de clarinettes de Béatrice Berne. Il aboutit à un programme de concert qui relie des cordes, avides de souffle, au cor de basset et autres membres de la grande famille d’ébène.

Les œuvres choisies mettent en valeur ces deux instruments, qui ont en commun d’être très présents dans les musiques traditionnelles ou contemporaines, ainsi que dans  le jazz.