LES SCENES TEMPLIN

Mardi 8 novembre, 20h, Auditorium du CRR

« Percussions d’aujourd’hui »

Par l’ensemble Percutonic du CRR de Clermont-Ferrand, direction Attilio Terlizzi

Avec Amandine Matz, Pauline Giraudet, Gabin Domaison, Gabin Catala, Sami Bounechada

A l’occasion du centenaire de Iannis Xenakis, l’ensemble Percutonic interprète le dernier mouvement de l’une des œuvres fondamentales du grand compositeur : Pléiades. Polyrythmie fondée sur l’idée de répétition, transformation, superposition de copies avec des variations rythmiques dues au hasard, cette œuvre fait penser aux nuages, galaxies et tourbillons…

Millennium Bug de Giovanni Sollima reprend, dans une clé minimaliste, ces sentiments d’anxiété et d’inquiétude de l’homme à l’aube du tristement célèbre bug du millénaire, en référence à ce que nous avons vécu et vivons encore…

Graphes, nouvelle pièce de la compositrice franco-suédoise Madeleine Isaksson, s’inspire du mot « graphe » qui en mathématiques peut être défini par un ensemble de couples d’éléments qui vérifient une relation comme dans l’image d’un graphe de Petersen (cf image). Constellation de 5 musiciens avec des sons qui circulent entre eux…

Giovanni SOLLIMA Millenium Bug (3 mouvements)
Iannis XENAKIS Pleiades, Peaux
Madeleine ISAKSSON Graphes, quintette de percussions (2022) – CREATION MONDIALE, commande du festival



Vendredi 11 novembre, 17h, studio de danse du CRR

SCENE TREMPLIN – en partenariat avec le CNSM de Lyon

« Page Blanche » – Théâtre musical
Par Léa Koster (conception, percussions)

Seul en scène, un auteur se livre. Bloqué devant sa machine à écrire, il cherche par tous les moyens possibles à retrouver le fil de ses pensées… Mais le temps passe et nous voilà, entraîné avec lui, dans l’abîme d’un profond questionnement…

Mêlant musique, texte et danse, ce spectacle pluridisciplinaire vous invite à un voyage, un voyage au coeur de l’intime et de l’égarement.

Construit en sept tableaux, Page Blanche interroge et dévoile l’envers du décor. Il donne à voir ce qui, chez l’être humain, ne se révèle pas au premier abord. À travers les sons, les mots et les gestes, il met en lumière les rouages de l’incertitude et par la même, laisse entrevoir nos failles.

 

Programme

Léa KOSTER What’s the News (5′)
Pierre JODLOWSKI Mécano 1 (9′)
Karl NAEGELEN Comme un homme seul (6′)
Matthieu BENIGNO RAS (4’30)
Noémie BRUN In In (5′)
Diane DAHER et Margaux DAUBY Time (8′)
Domenico SCARLATTI Sonate K. 208 (2′)

et textes de Jacques ANCET Ode au Recommencement et L’identité Obscure (Les Éditions Lettres Vives)